Accueil Jeanclaudevandamme.fr
Liens Partenaires
Vos préférences
2 commentaires
édition portnawak
Basterd 6
Il manque les 2 scènes coupées?! C'est portnawak! à voir dans une prochaine édition, j'en ai marre! c'est pour quand la prochaine édition ultime de la mort qui tue? Puisque c'est comme ça, votre 1ère édition je l'achèterai pas! j'attends la 2è. Quel bordel ces éditions qui ne sortent pas en même temps, on peut pas avoir le choix!
Mon cadeau de Noël
Molina-Diaz
Je sais déjà quoi m'offrir pour les fêtes de Noël, ihih ^^ Suis impatient... et vivement la version longue !!
   Critique
01 Décembre 2008
Cela faisait longtemps que les fans de l’acteur belge attendaient une édition digne de ce nom, tant il est vrai que la filmographie de Van Damme a été négligée par les éditeurs, en dehors sans doute de Studio Canal (pour Jusqu’à la mort et L’Empreinte de la mort) et Metropolitan (pour Replicant). Il faut désormais ajouter Gaumont à la liste, et même le placer tout en haut car JCVD est proposé dans une édition double en tout point excellente dans laquelle il ne manque plus que la version longue du film. Mais Mabrouk s’explique à ce sujet dans le commentaire audio et parle d’un remontage prochain et probable du film pour y intégrer les scènes manquantes.

Commençons avec le premier des deux disques et justement ce commentaire audio, gros morceau de cette édition. Mabrouk El Mechri, seul intervenant de ce module, fait sans conteste partie de cette génération de cinéastes élevée aux VHS, aux laser-disques, et aux DVD. Il le prouve par une aisance bienvenue et une générosité incroyable, une véritable envie d’en donner au spectateur. Presque trop bavard (au point de commenter encore une scène alors que le film est déjà passé à la suivante), il se révèle néanmoins passionnant : analyses de séquences, anecdotes sur les acteurs, souvenirs de tournages, révélations sur le tournage et sur les scènes manquantes, informations sur les choix de photographie, de cadrages, de montage… Tout y passe, sans exception, et le commentaire audio se boit comme du petit lait. Retenons les nombreuses révélations sur les improvisations des acteurs (bien plus nombreuses qu’on ne le croit), et plus encore celles sur les nombreux plans-séquences magnifiques qui parsèment le film.

Continuons avec les bandes-annonces du film. Si la bande-annonce principale du film (et non utilisée lors de la promotion) est malheureusement absente de cette édition, tous les excellents teasers répondent présent à l’appel : le taxi, le guichet de poste... Et même le premier teaser montrant un faux casting pour JCVD au cours duquel débarque… Le vrai Jean-Claude ! Pour information, ce teaser a été présenté au Festival de Cannes 2007 afin de prévendre le film.

Cette édition se devait d’avoir un point faible, le voici : les scènes coupées. Dommage, elles ne sont que deux, dont une qui est en fait déjà présente dans le film mais vue sous un autre angle (il s’agit de la scène dans laquelle Van Damme fait une démonstration de coup de pied). L’autre en revanche, plus intéressante et plus drôle, voit Van Damme expliquer le mot « aware » aux autres otages. Mabrouk El Mechri s’explique sur l’absence des deux principales scènes coupées (la scène du magasin de jouets et celle de la boîte de nuit) dans le commentaire audio : elles seront intégrées à une prochaine version longue du film.

Enfin, ce premier disque contient également le making of du film, Vents d’âme, réalisé par le scénariste Fred Bénudis et déjà présenté sur Canal+ au moins de juin dernier. Il s’agit ici de la version longue d’environ 35 minutes de ce making of, que Studio Canal m’a déjà envoyé à l’époque. Vous pourrez trouver toutes les informations (fiche technique, critique…) sur ce making of en cliquant ici.

Le second DVD contient certes moins de bonus, mais les deux modules proposés constituent des morceaux de choix. Le premier, c’est l’excellent documentaire de Laurent Veil (et filmé par Mabrouk El Mechri), Une journée avec Jean-Claude Van Damme. D’une durée de 52 minutes, ce documentaire suit pas à pas l’acteur dans les rues de Bruxelles. Celui-ci se livre, parle de sa famille, de ses parents, de ses débuts dans le magasin de fleurs de Papa, de son départ aux Etats-Unis sans un sou en poche, de ses réussites, de ses échecs. Ceux qui ne connaissent pas l’acteur découvriront quelqu’un de sensible et généreux, bien souvent drôle, et très éloigné de l’image de clown qu’il se traîne à tort dans les médias.

Le second documentaire présent sur ce disque a pour titre Dans la peau de Jean-Claude Van Damme. D’une durée de 45 minutes, diffusé en 2003 sur Canal+, ce film de Fred Bénudis (co-auteur du premier scénario de JCVD) avait à l’époque contribué à rétablir la réputation de Van Damme, alors au plus bas dans les médias français. On y voit l’acteur en famille, ainsi que dans sa salle de sport (où Lou Ferigno, acteur de Hulk dans la série télévisée, vient lui faire un petit coucou), mais surtout on le découvre en scénariste puisqu’il était à l’époque en pleine rédaction du scénario de The Tower, un projet très excitant malheureusement abandonné à l’époque. Van Damme s’expliquait pour la première fois sur ses erreurs de parcours, sans mélanger l’anglais et le français, sans partir dans des considérations métaphysiques, sans jamais passer pour un imbécile.

Résumons l’édition : le film dans une copie magnifique (image et son excellent), un commentaire audio passionnant, plusieurs bandes-annonces, deux scènes coupées, un making of, deux documentaires de près d’une heure chacun… On frôle l’indigestion !

Quoiqu’il en soit, vous savez maintenant quoi offrir à Noël. Souhaitons que ce film rencontre enfin le succès qu’il mérite. Cliquez ici pour accéder aux photos Cliquez ici pour accéder à la vidéo




Accédez à la fiche JCVD
JCVD
Copyright © 2005-2012 jeanclaudevandamme.fr | Tous droits réservés | Contactez-moi