Accueil Jeanclaudevandamme.fr
Liens Partenaires
   Critique
Gros plan > Aware or not aware
Aware or not aware
Jean-Claude Van Damme, ne le nions pas, a quelques boulets à traîner. Ses débuts ont été si exceptionnels (starifié, quasiment dès son premier film, du jour au lendemain, à l’âge de 25 ans) que sa vie privée et ses choix professionnels en ont rapidement pâti. Si l’exigence des débuts était toujours là, l’acteur a tout simplement, à un moment donné… Plus ou moins choppé la grosse tête, et lui-même le reconnaît. Prévisible dans ce genre de cas. Mais, et c’est la raison pour laquelle les médias et le public ne lui pardonnent pas, Van Damme a eu une période, en apparence seulement et bien moins longue qu’on ne le dit, d’illumination totale et de « nawak » absolu.
Deux années environ durant lesquelles il n’a pas décollé le nez de la coke, durant lesquelles il a enchaîné les rots sur Canal+ (incroyable moment de télévision, très peu apprécié par la chroniqueuse de l’époque) et les interviews aware. Inutile de se voiler la face, ses propos, glanés au hasard de ces interviews anthologiques, sont souvent drôles. Quelques répliques, pour la plupart éloignées de leur contexte, prennent rapidement une tournure incroyablement comique. "1+1=1, il y a Dieu et Jean-Claude dans un même corps", "Il faut être à l’attention de savoir que tu existes", "Y a rien qui peut me stopper, except God and myself", "J’aime tout le monde, y compris les nains qui peignent des peintures"... Bien qu’étant profondément fan de l’acteur et du personnage, il n’est pas dans mon propos de nier l’évidence : oui, Jean-Claude Van Damme a eu l’air con à un moment de sa carrière.

Mais on peut ajouter également : Non, il n’est pas pour autant un débile mental profond (loin de là). Non, ses discours, mis à part une ou deux interviews, ne sont pas si crétins (c’est plutôt la forme franglaise qui choque, mais les théories avancées sont bien souvent des retranscriptions des préceptes martiaux et bouddhistes). Rappelons d’ailleurs qu’à ses débuts, ses propos étaient parfaitement sensés et compréhensibles, et que dans le documentaire Dans la peau de Jean-Claude Van Damme ainsi que dans ses récentes interventions télévisées, il apparaît comme quelqu’un de réfléchis et de parfaitement cohérent. La période "aware" est derrière lui ! Rappelons enfin que certains des propos qui lui sont attribués sont FAUX, et ne sont que la preuve récurrente de l’acharnement de certaines personnes sur cet acteur ! J’ai eu beau chercher, je n’ai jamais trouvé une seule interview de Van Damme comprenant les phrases suivantes :

  • T'as pas besoin d'un flash quand tu photographies un lapin qui a déjà les yeux rouges.
  • Selon les statistiques, il y a une personne sur cinq qui est déséquilibrée. S'il y a 4 personnes autour de toi et qu'elles te semblent normales, c'est pas bon.
  • Si tu invites des gens qui ont tous le même groupe sanguin à une fête, mais que tu le leur dis pas, ils vont parler d'autre chose.
  • Si tu dors et que tu rêves que tu dors, il faut que tu te réveilles deux fois pour te lever.
  • Si tu parles à ton eau de javel pendant que tu fais la lessive, elle est moins concentrée.
  • Si tu téléphones à une voyante et qu'elle ne décroche pas avant que ça sonne, raccroche.
Ces citations, que l’on trouve sur un tas de sites internet, Van Damme les a-t-il réellement sorties un jour ? A priori non. Qui est le con dans l’histoire ?

Van Damme traîne ses casseroles derrière lui. Ok… Qu’on les laisse justement derrière lui une bonne fois pour toutes, qu’on y revienne de temps en temps histoire de rire un peu, mais qu’on arrête d’en faire L’amuseur public et le symbole de la connerie profonde. Qu'on témoigne un peu de respect pour sa carrière, sa détermination, et sa modestie retrouvée. Qu’on soit aussi tolérant avec lui qu’on a pu l’être avec Sophie Marceau, dont le discours cannois aurait flingué n’importe quelle autre actrice. Et surtout, qu’on en revienne au principal : ses films !
Copyright © 2005-2012 jeanclaudevandamme.fr | Tous droits réservés | Contactez-moi