Accueil Jeanclaudevandamme.fr
Liens Partenaires
Street Fighter (1994)
Retour à la fiche du film Street Fighter
Vos préférences
Photos
Bande-annonce
10 commentaires
De Souza assassine Streetfighter
rei28
De Souza non contant de se faire battre à chaque partie de Street Fighter décide de se venger en réalisant le film !! C'est pour moi la seule explication de ce film qui mérite d'être revu pour l'excellente interprétation de VAN DAMME et RAUL JULIA ( le film as eu raison de lui? )et pour l'humour omniprésent les 3/4 des acteurs n'ont pas le profil des perso du jeu ( vu avez vu ceux qui interprètent Ruy et Ken ????????
Que reprochez vous a street ?
Greg
Je comprend vraiment pas que vous jugiez ce film de navet interplanétaire. C'est l'une des meilleures adaptations ciématographique d'un des meilleurs jeu video de tous les temps. Jc et Raul Julia y sont tout simplement hilarant du début à la fin. Certe le scénario ne casse pas trois pattes à un canards, mais les perso du jeu de mon enfance y sont tellement bien reconstitués, l'humour y est omniprésent, les acteurs surjouent volontairement, je rejoint alex là dessus et sérieux on adore. Et qu'est ce qu'on fait quand on voit un bison arrivé à bride abattue ? on lui balance une grenade dans la gueule :-)
ce film est grandiose
Alex
Je voudrais simplement dire a ceux qui osent traiter ce film de merde, ou de pire film, adaptation ou je ne sais quoi de bien vouloir cesser, car c'est pour moi et pour un grand nombre la meilleure adaptation cinématographique d'un jeu video ! Lorsque l'on regarde un "doom" au budget plus que conséquent qui finit en un film sordide moi je peux vous dire que notre JCVD il a fait un film qui garde l'esprit du jeu celui de combattant, gentil/méchant tout simplement avec un scénario simpliste mais suffisamment actif pour ne pas s'ennuyer pendant l'heure et demie que dure ce chef d'oeuvre. J'ai du le visionner pres de cinquante fois car ce film je le trouve drole,bourré d'actions quoi qu'on en dise et la scene finale du combat entre JCVD et Raul Julia est a propremment parler super sympa. Pour conclure, je dirai comme l'ami Phenix, que c'est pour moi un réel chef d'oeuvre d'adaptation cinématographique, il faut aimer l'humour simpliste et pas recherché mais c'est un film qui se laisse regarder et sincèrement s'apprécie pour peu que l'on s'y interesse un tant soi peu !
DRAGON BALL
MR MAN
POURQUOI PAS DRAGON BALL AVEC LES BOULES DE FEU
kickboxer
vincent
dans kickboxer ce que j'ai aime c kan le frere de van damme est arrive.La tong po c fé alumé com 1 merde.
Chef d'oeuvre incompris ! ^^
Phenix
Vous n'y êtes pas du tout ! Street Fighter n'est pas un film qui se regarde au 1er degré mais au second. C'est une ENORME comédie, truffée de répliques cultes ! Avec ce film, c'est la grosse poilade assurée, on se marre du début à la fin. Les acteurs surjouent volontairement, Van Damme en fait des tonnes ainsi que Raul Julia, et nous, on adore ca ! " Bisou Bisou je te zappe ! " lol
DVD ZONE 1
gab
Sur Amazon.com, le DVD Zone 1 collector de Streetfighter indique que le film dure 162 minutes! Est-ce exact? Avez-vous vu cette version? En français (canadien) en plus!
VAn Damme
Lionheart
Un film ou j'ai pris du bon temps franchement !! Van Damme est un comik !!!!! Certes le film n'est pas son meilleur, mais reste quand même bon... J'aime surtout la musique de Greame Revell, et surtout la réplique de Van Damme, "Moi à la maison, j'y rentre pas tout de suite...." excellent!!
Pitoyable
Kicker
Un film vraiment raté où seul la présence de notre belge préféré sauve le film de l'ennui total. A noter la scène où jcvd arrète tout le monde en sortant d'un tank : "la fête est finie". Pour les fans absolus de l'acteur ou du jeu.
Ennuyeux mais JCVD a du charisme !
the shalao
Presque pas d'action à part la scène finale, mais on sent le gros budget (technique, effets spéciaux) et le méchant est jubilatoire. Un plaisir coupable !
   Critique
Titre original : Street Fighter
Origines : Etats-Unis, 1994
Durée : 1h42
Sortie France : 12 Avril 1995
Sortie Etats-Unis : 23 Décembre 1994
Budget : $35,000,000
Salaire : $6,200,000
Box-Office France : 1,052,739 entrées
Box-Office Etats-Unis : $33,423,521
Synopsis
Le colonel Guile et son équipe de super combattants se dressent contre l'horrible Général Bison, on terroriste mégalomane qui vient de créer un monstre surpuissant.
Critique
Mal aimé de la critique et des fans à sa sortie, et ce malgré un gros succès public dans le monde entier, Streetfighter se traîne avec le temps une réputation totalement injustifiée de vilain petit canard au scénario bancal et aux personnages crétins. Remettons les pendules à l'heure, sans être un chef d'oeuvre ni même le meilleur film mettant en scène Jean-Claude Van Damme, Streetfighter propose un spectacle sans doute un rien primaire, mais également fort généreux surtout eu égard au caractère somme toutes limitée du jeu vidéo éponyme. Premier épisode d'une franchise qui n'a jamais vu le jour, le film de Steven de Souza (scénariste de Piège de cristal et de Piège à Hong Kong) délaisse la structure du jeu vidéo et tente de poser les bases de l'action, de présenter ses personnages à travers une intrigue certes simpliste mais qui a le mérite de faire la part belle aux combats, nombreux. A ce titre, Streetfighter, c'est la folie furieuse : une vingtaine de combattants (ceux du jeu vidéo) qui se bastonnent dans de superbes décors, présentés dans un montage alterné lors d'un final apocalyptique ! On passe de l'un à l'autre sans jamais se perdre, sans jamais décrocher. Streetfighter, c'est avant tout un film d'ado, fait pour les ado, gorgé d'un humour qui oscille parfois entre le premier degré (les poses des personnages, le "Game Over" de Bizon...) et le second face à la naïveté de certaines scènes (le discours de Van Damme, les larmes de Kylie Minogue...). Spectacle un rien désuet mais ne se prenant jamais au sérieux, Streetfighter traverse les années avec bien moins de peine qu'un Mortal Kombat sorti à la même époque.
Anecdotes
Steven de Souza a écrit les scénarios de Piege à Hong Kong et surtout Piège de cristal.

Le film est adapté du célèbre jeu vidéo, mais n'en conserve principalement que les personnages ainsi que quelques détails visuels, notamment la bataille finale qui est une recréation visuelle du jeu animé.
Le coup qui tue : Le coup de pied final haute voltige envoyé par Guile au Général Bison.
La réplique qui tue : "It's the Collection Agency, Bison. Your ass is six months over due, and it's mine".
La note des lecteurs (6 votants) :
Votre note :
A lire également
Copyright © 2005-2012 jeanclaudevandamme.fr | Tous droits réservés | Contactez-moi