Accueil Jeanclaudevandamme.fr
Liens Partenaires
Risque maximum (1996)
Retour à la fiche du film Risque maximum
Vos préférences
Photos
Bande-annonce
6 commentaires
l'ancêtre de Jason Bourne?
Remyz
je mettrais ma main au feu que ce film a influencé fortement le premier de la trilogie Jason Bourne. le ton est mis dès le début par une poursuite qui ne manque pas d'adrénaline. la poursuite insolite de voiture du début est super aussi. mais c surtout comment on est apporté à l'action qui est intéressant. une vue du ciel du paysage qui s'approche tranquillement d'une zone local pour en arriver ensuite à la scène d'action tout ça en nous montrant la beauté des paysages et des architectures. la poursuite autombile est tout aussi enlevante. bref les premières minutes du film on croirait presque voir apparaître Matt Damon. la ressemblance est frappante dans la similarité de certaines scènes ainsi que du thème de l'identité plus légèrement abordé ici mais sinon l'histoire est beaucoup plus lugubre. le duo Ringo Lam/Van damme prouve encore son succès. on a su tirer le meilleur de van damme et je suis prêt à parier qu'il peut faire encore mieux. de plus il est entouré d'un casting assez incroyable et il faut porter une mention particulière à la très charismatique et jolie Natasha Henstridge.
in hell
muscle
un trés trés grand jean-claude in hell est le meilleur films de l'association Lam/van damme ! un veritable choc !
Maximum Risk
Phenix
Ringo Lam est sans conteste la meilleure chose qui soit arrivé à JCVD. Quel magnifique cadeau que ces 3 films dans lesquels il aura montré qu'il peut jouer la comédie à condition qu'on lui donne sa chance. Et c'est chose faite. Maximum Risk, tout d'abord, est un excellent polar, très nerveux et spectaculaire, un véritable tournant dans la carrière de JCVD, amorcant des films d'un autre calibre, plus matures. Parmi les 3 films de Lam, je trouve que celui-ci possède la réalisation la mieux maitrisée ( montage, musiques et placements de caméra ). Même la fin du film est réussie, à l'inverse de celle de Réplicant par exemple. Un bijou que tout fan de JCVD se doit d'acheter les yeux fermés.
risque maximum
steph
un nouveau départ.j aimerai un film avec ringo lam sans masochiste.
risque maximum
ninjacyborg
Vandamme et les réalisateurs asiatiques font des étincelles! Un must.
Une perle rare
the shalao
Un polar musclé très maîtrisé, hommage à ceux que Belmondo ou Bronson tournaient naguère sur la Côte. Ringo Lam est LE réalisateur fétiche !
   Critique
Titre original : Maximum risk
Origines : Etats-Unis, 1996
Durée : 1h40
Sortie France : 01 Janvier 1997
Sortie Etats-Unis : 13 Septembre 1996
Budget : $25,000,000
Salaire :
Box-Office France : 403,509 entrées
Box-Office Etats-Unis : $14,502,483
Synopsis
L'enquête d'Alain Moreau sur la mort de son frère jumeau le conduit du paisible sud de la France aux rues agitées de New York et tout droit dans les bras de la séduisante amie de son frère. Pourchassé par l'impitoyable mafia russe et des agents corrompus du FBI, le duo doit gagner une course contre la montre pour éclaircir le meurtre du frère d'Alain et révéler au grand jour un complot international.
Critique
Le premier film du renouveau pour l'acteur, celui dans lequel il accepte enfin de se mettre à nu, notamment lors d'une très belle scène au cours de laquelle Jean-Claude Van Damme laisse échapper quelques larmes. Le karatéka a enfin trouvé son double en la personne du réalisateur Ringo Lam, celui-ci acceptant de le filmer comme un être humain et non comme une icône ou une brute épaisse. L'entente entre les deux hommes est royale, et ils feront deux autres films ensemble avec toujours autant de réussite. Au demeurant, les scènes de combat sont excellentes, et Jean-Claude Van Damme se révèle très bien entouré par des seconds rôles impeccables.
Anecdotes
Il s'agit de la première collaboration entre Jean-Claude Van Damme et le cinéaste chinois Ringo Lam, avant Replicant et In Hell.

Risque maximum, faisant explicitement référence au cinéma européen à travers des cascades à la Rémy Julienne, est notamment interprété par Jean-Hugues Anglade et Stéphane Audran. David Hemblen (Dimitri) est l'acteur attitré du cinéaste arménien Atom Egoyan.
Le coup qui tue : Jean-Claude Van Damme plante un couteau dans les orteils de son adversaire.
La réplique qui tue : "Et t'es pas chez toi enfoiré de ta race! T'es un keuf ou koi? Parce que nous on n'aime pas beaucoup les keufs".
La note des lecteurs (9 votants) :
Votre note :
Copyright © 2005-2012 jeanclaudevandamme.fr | Tous droits réservés | Contactez-moi