Accueil Jeanclaudevandamme.fr
Liens Partenaires
Last Action Hero (1993)
Retour à la fiche du film Last Action Hero
Vos préférences
Photos
Bande-annonce
4 commentaires
la replique qi tue
pierot
je n ratte jamais la premiere d 1 film d arnold mdr
hommage
JCVD
Last Action Hero, l'une de mes comédies "USA" préférée ! Injustement boudée ! Jeux d'acteurs excellent (Charles Dance, Anthony Quinn) une mise en scène qui ne prend pas une ride... Bref, tout à fait d'accord avec la critique...
il passait par là......
kicker
Un grand film vraiment tripant, mais qu'y fait van damme dans une apparition aussi brève? Incroyable
C'est bon pour le CV
the shalao
Simple apparition de Van Damme dans un bon film d'action parodique et original.
   Critique
Titre original : The Last Action Hero
Origines : Etats-Unis, 1993
Durée : 2h10
Sortie France : 11 Août 1993
Sortie Etats-Unis : 18 Juin 1993
Budget : $85,000,000
Salaire :
Box-Office France : 1,905,346 entrées
Box-Office Etats-Unis : $50,016,394
Box-Office Vidéo (Etats-Unis) : $26,800,000
Synopsis
Un enfant s’introduit, grâce à un ticket magique, dans le film Jack Slater 4. Aidant le héros à résoudre son enquête, il le ramène ensuite avec lui dans la réalité. Mais les lois de la nature ne sont pas les même que dans un film, et Jack Slater a bien du mal à se faire au monde réel.
Critique
Arnold Schwarzenegger - John McTiernan: la magic-team du prodigieux Predator, auquel vient s'ajouter un Shane Black fou de joie à l'idée de piétiner les plates-bandes du cinéma d'action. Un budget démentiel, des effets spéciaux à gogo, des gags hilarants, une star venant de fracasser le box-office avec Terminator 2... Autant dire que le succès est assuré et que le pauvre Stallone avec son classique Cliffhanger prévu à la même date est bien mal barré. En cet été 1993, le seul à pouvoir tenir tête à Jack Slater semble être Jurassic Park, le Spielberg dont Schwarzie se gausse dans un plan du film. Surprise, en un week-end, les dinosaures font mieux que le McT sur toute sa durée d'exploitation. Et Sly fait un score deux fois supérieur à ce Last Action Hero. Douze ans plus tard, ce dernier est un classique de la comédie d'action. Et si la mise en scène est comme d'habitude chez McTiernan incroyablement précise et inventive (la sublime parodie de Hamlet), le film doit sa réussite avant tout à son scénariste, parachuté sur une histoire dont il n'est pourtant pas l'initiateur (Zak Penn et Adam Leff en sont en effet les auteurs). Œuvre iconoclaste par excellente, Last Action Hero affiche un à un tous les stéréotypes du genre - les caviardant de clins d'oeil bienvenus, de caméos amusants (Jean-Claude Van Damme, Robert Patrick, Sharon Stone, Melvin Van Peebles...) - pour mieux les retourner: que devient un personnage de films d'action lorsqu'il est balancé dans notre réalité? Il se blesse, doit recharger son pistolet, ne peut plus éviter les balles... Tout passe dans le collimateur du scénariste, y compris la star autrichienne dont il moque le nom imprononçable. Savoureux. Encore aurait-il fallu que le public accepte ce cadeau insensé, même s'il est vrai un rien vulgaire ("Léo Le Prout"?).
Anecdotes
Comme beaucoup d’autres stars américaines (Stallone, Sharon Stone, etc.), Jean-Claude Van Damme se contente d’une simple apparition dans son propre rôle.

A noter que Menahem Golan, jaloux d’avoir raté Shwarzenegger quelques années plus tôt, avait donné le rôle principal à Van Damme pour le film Bloodsport, ne souhaitant pas reproduire la même erreur.

En 1986, Jean-Claude Van Damme avait failli incarner la créature dans Predator, déjà réalisé par McTiernan et interprété par Shwarzenegger.
Le coup qui tue : Jean-Claude Van Damme ne se bat pas.
La réplique qui tue :
La note des lecteurs (0 votants) :
Votre note :
Liens utiles
Copyright © 2005-2012 jeanclaudevandamme.fr | Tous droits réservés | Contactez-moi